« La chronique des Bridgerton » de Julia Quinn

Bonjour à tous✨ !

Je reviens aujourd’hui vous parler d’un livre. Vous avez tous entendu parler de la série Netflix, vous la connaissez sans aucun doute : « La chronique des Bridgerton » de Julia Quinn👸.

Au 19ème siècle, les jeunes filles doivent se marier👰 non par amour, mais par intérêt. Rares sont celles qui se marient avec quelqu’un par amour💜…

Dans ce premier tome de saga, nous suivons l’histoire de Daphné Bridgerton🌸venant tout juste d’entrer dans ce monde londonien où chaque bal est une opportunité🎆 de « s’exhiber » et trouver le meilleur parti.

Daphné, elle, n’a pas beaucoup de prétendants🍃. Pourtant grâce à une ruse impliquant un jeune homme ténébreux qui possède le titre de duc💥, tout va changer et les prétendants vont se bousculer à sa porte. Mais lorsque les sentiments arrivent🌺, tout bascule : et si cet amour n’était pas réciproque, et si c’était un leurre ?

J’ai adoré cette histoire !! Bon c’est comme une romance mais en mieux. Les personnages sont très attachants, surtout Daphné. Pour toutes les personnes en quête d’action🔥, je crains néanmoins que ce livre n’est pas fait pour vous. Pour tous les autres, vous allez surement apprécier📖 !

L’univers des bals, des robes👗 , de la cour, je trouve vraiment cela génial ! C’est la raison pour laquelle j’ai ouvert Netflix📍 et commencé la série pour voir comment c’était retranscris.

A cette époque, ce qui m’a étonné, c’est que les femmes ne connaissent rien à leur corps🚶‍♀️ ou à la sexualité. C’est frustrant de se dire qu’elles sont jetées dans le grand monde🌎 sans rien connaître de tout cela, à la merci des hommes. De plus, certains mariages forcés sont horribles ! Des jeunes filles 👩‍💼se marient avec des personnes ayant le double de leur âge seulement pour l’argent.

Bref, je m’écarte un peu mais tout ça pour vous dire que vous devriez jeter un coup d’œil à ce livre, vous ne serez pas déçu 🤪!

🍦Voici un extrait du livre🍦 : « Il avait laissé courir sa main le long de son bras pour effleurer d’abord le pâle satin de son gant, sa peau nue, puis le nuage de soie de sa manche, avant de la glisser dans son dos pour l’attirer vers lui. Il la voulait tout près de lui. Sous lui. Autour de lui… Son désir était si violent qu’il en devenait effrayant ! «

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.