Jouons aux échecs avec « Le jeu de la dame » de Water Tevis📍.

Salut✨

Aujourd’hui, je vous parle du roman « Le jeu de la dame » de Water Tevis. Alors, alors, par où commencer☘️…

C’est l’histoire de Beth🤗, une jeune orpheline qui se découvre un talent⭐️ pour les échecs. Très vite elle surpasse de grands maîtres, rejoue les parties chaque soir dans sa tête🌚.

Malheureusement génie et addiction💊 sont souvent de pairs. Entre la pression des grands tournois, Beth s’accorde souvent un verre ou deux 🥃pour « décompresser » au risque de ruiner sa santé. Nous la suivons dans son quotidien un peu solitaire.

Je ne vais pas passer par quatre chemins : ce livre n’est pas un coup de cœur 💈!

J’ai trouvais qu’il manquait d’intrigue💡, la seule chose palpitante⏰ qu’on se demande c’est si elle réussira à devenir champion du monde d’échecs. Bon, je passe outre le grand nombre de fois où je me suis ennuyée au cours de cette lecture😬.

En tant que non-joueuses d’échecs, j’ai trouvé compliqué de comprendre lorsqu’ils parlaient de divers position✨.

Néanmoins, je pense que ça aurait plu aux joueurs d’échecs, peut-être même ce livre leur auraient appris quelque chose🏵.

Il n’y a néanmoins pas que des points négatifs : on abordait la place de la femme dans la société👩‍💼, sujet très important à mes yeux. Par exemple, lorsque Beth faisait des tournois, elle était très souvent la plus jeune et la seule femme. C’est là qu’on se rend compte de l’inégalité🏹 qui persiste entre hommes et femmes. Beth était souvent jugée, regardée de haut, tenue à l’écart à cause de son sexe.

Bref, voilà une petite citation pour vous mettre dans l’ambiance 🎭:

« Elle se tenait en réalité en équilibre au-dessus d’un abîme, uniquement retenue par la configuration mentale particulière qui l’avait rendue apte à pratiquer ce jeu élégant et mortel. Sur l’échiquier, le danger était partout. Vous ne pouviez pas trouver le repos. »

Ma note étoile : ⭐️⭐️⭐️/5

Et vous l’avez-vous déjà lu ? Avez-vous vu la série Netflix ? Vous tente-il ?

Vous pourriez aussi apprécier

2 commentaires

  1. J’ai nettement préféré la série. Le roman manque d’ancrage temporel, de descriptions, tout se centre sur les dissensions internes de Beth et sur les échecs, ce que j’ai trouvé dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.